ttq.page(); }(window, document, 'ttq'); ttq.load('CDCF32BC77U5U64QLAN0'); Quasar, la nouvelle lampe nomade | Uniquement Vôtre

Partager cet article

Le Gorille

28 mars 2022

Quasar, la nouvelle lampe nomade

En 2022, la marque française Petite Friture lance la lampe Quasar. Lampe nomade, truculente et singulière, elle permet propose un usage intérieur comme extérieur. Son nom est un hommage à l’astronomie, un Quasar est l’astre considéré comme le plus lumineux de l’univers.

Quasar est une lampe nomade, sans fil, avec un style épuré et ludique. Fasciné par les formes circulaires, son designer, Samy Rio, a voulu donner à cet objet une esthétique pure et décalée. Très attaché à l’artisanat, il a fallu à Samy deux années de recherches pour aboutir à l’industrialisation de son concept, compromis parfait entre des choix techniques et un usage efficace. 

Quasar propose un éclairage pratique, écologique et économique. Elle est disponible en 5 couleurs et elle propose 3 réglages d’intensité pour une durée de 6h à 24h. Autonome et durable, cette lampe baladeuse rechargeable est composée d’aluminium recyclé à 20% (et recyclable à son tour), d’un pied en ABS recyclé à 25% (polymère résistant aux chocs), et est certifiée d’étanchéité IP54 (c’est-à-dire supportant les projections d’eau et les poussières).
Sa cordelette imputrescible permet de multiplier les possibilités d’utilisation de cette lampe baladeuse. En extérieur, elle peut ainsi être suspendue à un arbre au-dessus d’une terrasse, accrochée à une pergola, à un mat de voilier, ou tout simplement être posée sur une table de jardin ou de terrasse de mayen. 

Samy Rio

Basé à Arles, le designer Samy Rio conjugue l’artisanat et l’industrie pour améliorer la qualité de sa production tout en gardant le contrôle de la myriade d’objets durables qu’il produit. Le rapprochement de ces deux modes de production perçus comme opposés, mais pourtant interdépendants, permet à ce jeune talent d’apporter un souffle nouveau à des traditions artisanales délaissées tout en tempérant la production de masse. Samy Rio met sa formation en ébénisterie et en création industrielle, au service de cette nouvelle démarche hybride pour lui permettre de passer à l’épreuve de la viabilité. Samy Rio a remporté en 2015 le grand prix Design Parade à la Villa Noailles, a fait de prestigieuses résidences, comme celles de la Villa Kujoyama à Kyoto ou le NTCRI à Taiwan et des collaborations avec la Manufacture Nationale de Sèvres et le Cirva. À travers ces différentes expériences, il continue à explorer les interactions entre savoir-faire et industrie, traditions et nouveaux outils afin de questionner autant la manière dont nous produisons les objets que les objets eux-mêmes.

D’apparence simple et épurée, les objets de Samy Rio examinent le rôle du design dans la réinterprétation des pratiques durables à travers des combinaisons de matériaux et de procédés.